mercredi 19 novembre 2014

Calendrier de l'avent : petit décor enneigé







Nous sommes prêts ! Prêts pour attendre les fêtes. Le calendrier de l'avent d'Anatole est la première décoration installée dans notre salon. Un petit décor en papier, à étoiles, à paillettes et tout enneigé pour nous donner un petit avant goût de Noël.

Pour éviter qu'un petit lutin vienne piocher avant l'heure, je ne l'ai pas encore rempli. J'attends le dernier moment pour cacher dans chaque petite boite triangulaire un petit chocolat dans un morceau de papier de soie blanc.

Toujours pas de petits numéros puisqu'il ne sait pas compter. Ca sera pour l'année prochaine. L'important, c'est de voir les petites cases se vider.

Pour réaliser le décor de ce calendrier de l'avent, j'ai de nouveau utilisé mes papiers préférés Mahé. Et du papier Canson tout simple, un peu épais, blanc de (200g). Coût : - de 5€ 

Les explications

La réalisation des boites :

1- Dessiner le patron sur du papier de 2 tailles différentes.
La petite : 1 coté de la boite doit mesurer 5x6cm. En tracer 4 les uns à côtés des autres de façon à avoir un rectangle de 24x5cm. La base triangulaire : hauteur 5cm. Faire 11 boites.
La grande : 8x5cm et même base triangulaire que la petite.

2- Les découper.

3- Plier les patrons.

4- Coller les triangles l'un sur l'autre deux par deux.

5- Emboiter les 2 parties en les collant. 

6- Assembler toutes les boites ensembles avec du scotch.

7- Solidariser les boites ensembles avec un petit morceau de scotch sur le dessous.

8- Tout assembler de façon à avoir une ligne de grandes boites et une ligne de petites boites.

9- Découper dans du papier vert des formes de montagne un peu plus hautes que les boites.

10- Dessiner dans du papier blanc le contour de chaque montagne.

11- Découper la neige, la coller sur la montagne. Et coller l'ensemble devant les boites.

12- Décorer de petits sapins, etc...

13- Coller des petites étoiles découpées sur du fil de fer.

14- Coller avec un morceau de scotch, les fils de fer derrière les montagnes.

vendredi 14 novembre 2014

Nouveautés en boutique




Ce soir, soirée foot, j'en profite pour travailler un peu et vous proposer une nouvelle sélection dans ma boutique en ligne. Encore beaucoup de Fisher Price. De la déco, avec notamment ce grand panier à couvert jaune. Parfait au dessus d'un bureau d'enfant pour accueillir les feutres. Pour la première fois, un couple de Popples ! Mais aussi de la dinette, des talkie walkie pour jouer aux espions et plein de nouveautés à découvrir ici : www.lesmoustachoux-vintageshop.com.

jeudi 13 novembre 2014

Les feuilles en tenue de fête
















Qu'est ce qu'on fait de nos jolies feuilles des bois ? C'est toujours un peu triste de voir tomber les feuilles à l'automne. Et en même temps, elles sont si jolies. Avec le temps tout doux du mois d'octobre, nous avons accumulé une jolie collection avec Anatole. Nous les avons faites sécher dans du journal. Et nous avons eu envie de réaliser 3 petits ateliers pendant les dernières vacances. L'occasion de décorer la maison avant de penser à Noël.

Les feuilles parées pour le bal :
Appliquer au pinceau. Prendre soin de déposer la colle sur une partie de la feuille. Puis on verse généreusement des paillettes dessus. Nous avons réalisé ainsi 4 petits tableaux précieux. Et des paillettes se promènent partout dans la maison depuis ce jour.

La collection :
Nous nous sommes amusés à décorer au feutre des petites feuilles avec des feutres métalliques Edding. J'ai collé les miennes, alignées façon planche naturaliste. J'aime bien ce petit côté collection. Anatole a surtout aimé le changement de support et pouvoir utiliser mes feutres qui lui sont d'habitude interdits.

La guirlande de feuilles :
On a trié, choisi des petites, des grandes feuilles. On a essayé plein de combinaisons et on les a fixées sur un morceau de laine. Avec une aiguille, il faut écarter les 2 brins de la laine, glisser entre les 2 la tige de la feuille et la fixer avec un point de colle liquide.

lundi 10 novembre 2014

Portraits de famille








L'été dernier, un photographe japonais est venu prendre des clichés de notre chez nous pour une parution dans SAKURA un magazine féminin japonais. C'était pour un dossier spécial déco d'appartements parisiens. Notre appartement s'est retrouvé en double page à côté de celui d'Eve. Nous avons été trop fiers de recevoir dernièrement le magazine. Même si on a rien compris aux sous-titres. Ahaha je me marre de penser qu'il y a peut être marqué sous chaque photo : "Non mais regardez moi cette bande de gros ringards et leur appart plein de vieux meubles pourris."

Entre les prises, l'appareil à la main, le photographe a capturé des petits moments en famille. Plus ou moins naturels (Hum hum la photo des parents trop fiers de la peinture de leur enfant prodige). Mais qu'importe. Des photos de nous 3, de moi avec mon petit chat sont tellement rares que je les aime toutes.

Merci à cette adorable équipe pour les photos et la jolie parution.

vendredi 7 novembre 2014

La bande à Niki








Les enfants ont aussi leur musée. Au Musée en Herbe, les oeuvres sont accrochées un peu plus bas, les sculptures sont protégées par des caissons en verre, le parcours est parsemé de petits jeux pour créer des tableaux à la manière de... Bref ils peuvent circuler assez librement et les parents n'ont pas l'impression d'être rentrés dans un magasin de porcelaine avec leur petit éléphanteau.

En ce moment, avec l'évènement Niki de Saint-Phalle au Grand Palais, le Musée en Herbe propose une exposition sur les nouveaux réalistes intitulé "La bande à Niki". Même destinée aux enfants l'exposition n'est pas du tout décevante pour les adultes. J'ai été surprise de voir réunis de grandes oeuvres et même des oeuvres majeures. La bonne surprise : Le déjeuné sous l'herbe de Spoerri. À la manière d'une fouille archéologique, les restes du banquet enterré 30 ans plus tôt sont présentés dans l'exposition. Et tous les grands artistes de ce mouvement artistiques sont représentés : Niki de Saint Phalle, Villéglé, Arman, César, Hains, Klein, Tinguely, Martial Raysse ...

C'était notre sortie du mercredi avec Anatole. Nous avons choisi la visite guidée avec une conférencière. Elle s'adresse avant tout aux enfants en leur présentant les oeuvres majeures. La visite dure 30min. Bien assez pour retenir leur attention.

Quand je vois avec quelle attention les enfants écoutaient la présentation, comment ils se sont émerveillés quand l'automate de Tinguely s'est actionné, je me dit qu'il n'y a vraiment pas d'âge pour initier les petits à l'art contemporain.

Et pour couronner le tout, Anatole a participé à l'atelier encadré. À l'étage il a réalisé des peintures et collages à la manière des artistes qui lui ont été présentés juste avant. Un bon moyen de continuer la visite chez les nouveaux réalistes.

Combien ça coûte : 18€ l'entrée adulte + enfant + la visite guidée + atelier (il faut réserver par mail ou par téléphone)
Toutes les infos sur le site : www.musee-en-herbe.com

mardi 4 novembre 2014

Tac au tac mère/fils



Anatole a été long à parler. Même parfois encore, je suis la seule à le saisir. Mais il a langue bien pendue. Avec ses mots d'enfants, il a réponse à tout. Et je me régale. Petit florilège :

Tu as une bosse sur le front ?
Mais nooooon ! C'est juste un bobo. 

Mince, je n'ai plus d'argent dans mon porte monnaie...
 C'est pas grave, tu vas en acheter demain à la banque. 

Ça te ferait plaisir qu'il y ait un autre bébé à la maison ?
Je veux pas d'un bébé à la maison. Juste une petite soeur.

Tu n'as pas l'impression de manger comme un cochon là ? Regarde ton pantalon.
C'est pas grave, on va le mettre à la machine*. Ça part tout seul.
*Anatole (3ans, pro de la lessive).

Non ! Elle est pas chiante ma mère ! Elle est trop cool.

Ahhhhhh un cadavre !*
Mais non c'est pas un canard, c'est un monsieur.
* Bref on a regardé Les Goonies

Il est beau ton manteau maman. Tu l'as acheté à la brocante ?

Maman ? Tu me portes ?
Oh non Anatole, tu es grand maintenant, il faut que tu marches.
Mais je ne suis pas assez grand, je ne suis même pas encore un adulte.
Gagné, je l'ai porté.

Il y a des jouets avec lesquels tu ne joues plus ? On pourrait les revendre pour faire de la place ?
Le train, c'est un train de bébé.
Tu sais si je revends le train, je vais devoir le vendre avec les bonhommes qui vont avec
(et qu'il aime beaucoup)
Blanc
On va le garder pour ma petite soeur.

Alors ? Tu as souri pour ta photo de classe ?
Non
Ah bon ? Pourquoi?
Parce que ma bouche n'a pas compris.

lundi 3 novembre 2014

104








Nous avons la chance à Paris d'avoir le 104, c'est un grand centre culturel ouvert à tous et gratuit. Le lieu est magnifique. Il ressemble un peu à un grand quai de gare, style industriel, métal, briques et grande verrière qui recouvre la partie ouverte du 104. Le lieux est complètement investi par des danseurs, des troupes de théâtres... qui s'entraînent et cohabitent avec les promeneurs. Le 104 abritent aussi des évènements et expositions. Ce qui dénote totalement avec l'ancienne utilisation de ce lieu. En réalité, il s'agit d'anciens bâtiments de pompes funèbres réhabilités pour notre plus grand plaisir.

Pendant les vacances, Céline et Marion m'ont invitée a découvrir la Maison des Petits. Un lieu d'activités ouvert aux enfants et leurs parents. On s'inscrit dans le salon des enfants (mieux vaut venir à l'avance pour être sûr de pouvoir y rentrer, les places sont limitées). Les enfants et les parents peuvent y rester aussi longtemps qu'ils le veulent. Différents ateliers et jouets sont à leur disposition. Atelier peinture, dessin, coin bibliothèque, jeux d'eau, coin cabane. Petit mobilier design et assises ras du sol pour les mamans, le lieu est vraiment beau et l'accueil est parfait. Avec le temps qui va se durcir, la maison des petits du 104 est une bonne idée sortie entièrement gratuite à retenir pour les après midi pluvieux.

La Maison des petits au 104 plutôt pour les enfants de 0 à 4/5 ans

En ce moment le 104 accueille également la Cabesa de Niki de Saint Phalle. Nous sommes tombés par hasard dessus. C'est une bonne surprise d'autant plus qu'Anatole a beaucoup entendu parlé de cette artiste à l'école. Bref une chance de voir une oeuvre en vrai et même de pouvoir rentrer à l'intérieur. Un bon prétexte de plus pour aller au 104, car l'oeuvre n'y est que temporairement (le temps de la rétrospective au Grand Palais).

jeudi 30 octobre 2014

Grande vente Polly Pocket









"Polly Pocket, c'est plein de mini mondes à collectionner, Polly Pocket, tu les caches et tu les emportes où tu veux..."

La pub TV commençait comme ça. Ça me faisait rêver toutes ces petites boites, toutes ces couleurs, et ces toutes petites poupées. Si je devais ne choisir qu'un jouet de mon enfance, c'est sans nul doute mon Polly Pocket plumier. 

Les Polly Pocket ont été commercialisé pour la première fois en 1989, tous les ans des nouveaux set sont sortis, il y a des multitudes de boites à collectionner. Il y a même eu des séries Disney. Du poney club à la pizzeria, l'univers Polly Pocket n'a cessé de s'agrandir. 

Aujourd'hui je vous propose une grande vente Polly Pocket des années 80 et 90. Plus de 40 boites en boutiques à partir de 4€. Je vous laisse les découvrir par ici : www.lesmoustachoux-vintageshop.com.